Les différents styles d’apprentissage (1)

Cet article fait suite aux différents articles déjà publiés sur ce blog concernant les différents profils de personnalité et leur motivation respective que vous trouverez classés dans la rubrique ComColors.

La formation de Franck Jullien sur les différents styles d’apprentissage, liés aux six profils de personnalité, m’a permis de comprendre les phénomènes de résistance au travail scolaire auxquels j’avais pu être confrontée, notamment dans une classe de 2nde GT (rebaptisée 2nde ST2I) regroupant trente-cinq adolescentes d’une quinzaine d’années qui se destinaient toutes à une carrière médicale ou para-médicale : infirmière, aide-soignante, sage-femme, médecin légiste, puéricultrice, aide sociale ou autres.

Je garde de ma toute première année de cours un sentiment très mitigé : j’avais en face de moi des filles particulièrement gentilles et attachantes mais qui manquaient de motivation pour le travail scolaire. Elles avaient tendance à bâcler le travail demandé ou l’exécutaient sans enthousiasme évident. De toute évidence, le courant ne passait pas entre elles et moi. J’avais cependant noté un petit détail : elles s’animaient quand je leur proposais un travail par groupes de trois ou quatre. Tout à coup, par magie, elles sortaient de leur léthargie et s’impliquaient volontiers dans la tâche demandée. Par exemple, elles étaient toujours partantes pour monter un sketch ensemble (articles : sketches filmés 1 et 2). Bien entendu, j’introduisis plus fréquemment ces moments de travail en commun dans mes séances sans avoir les outils nécessaires pour pouvoir analyser la situation. Je finis l’année avec un certain goût d’amertume, un sentiment diffus d’insatisfaction et de frustration car j’avais l’impression de ne pas « avoir rempli pleinement mon contrat ».

Je dois avouer qu’il me fallut attendre la formation ComColors pour comprendre le phénomène de résistance au travail auquel j’avais été confronté cette année-là. Voici l’analyse que j’en fis :

C’était une évidence : j’avais devant moi une classe de profil dominant orange. Ces élèves, dont je reconnaissais moi-même les qualités humaines et relationnelles, privilégiaient les sentiments comme style d’apprentissage. Elles nourrissaient leur motivation au quotidien et au sein de la classe en étant dans la relation avec l’autre. Il aurait juste fallu que j’ajoute un zeste de chaleur humaine, d’écoute active, d’attention bienveillante pour faire vibrer ces mêmes élèves et gagner leur adhésion totale et solidaire. Elles n’étaient pas totalement présentes à ce qu’elles faisaient quand il leur manquait le carburant propre à leur style d’apprentissage. Cette petite étincelle qui donne du cœur à l’ouvrage car l’élève de type orange s’attelle volontiers à la tâche quand son professeur privilégie le relationnel au sein du groupe classe.

Sans le savoir, nous privilégions naturellement notre propre style d’apprentissage quand nous faisons cours et nous l’adoptons comme style d’enseignement car c’est celui avec lequel nous sommes le plus à l’aise. Or, dans une classe technique ou technologique qui regroupe des élèves qui ont fait un choix de formation et/ou de métier en cohérence avec leur profil de personnalité, nous pouvons être appelés à remettre en question nos méthodes d’enseignement face à une classe à forte dominante. Mais nous verrons également que, dans les classes d’enseignement général, nous sommes appelés à expérimenter d’autres styles d’apprentissage que le nôtre si nous voulons gagner l’adhésion de chacun de nos élèves.

Il nous faut admettre avec humilité que notre style d’enseignement n’est pas toujours le plus approprié, ni le plus efficace pour des élèves qui fonctionnent différemment de nous.

Dans le prochain article, je spécifierai les six différents styles d’apprentissage, liés aux six différents profils de personnalité, que nous pouvons intégrer à la préparation de nos séquences pédagogiques.

Ce choix conscient, délibéré et réfléchi de notre part peut apporter une réponse au phénomène de « décrochage » que nous subissons souvent sans avoir les outils adéquats pour y répondre.

 

Prochain article :

les différents styles d’apprentissage (2)

1 commentaire sur Les différents styles d’apprentissage (1)

Répondre à Good Question Annuler la réponse

  

  

  

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>