Monter des projets pluridisciplinaires

C’est un sujet que nous abordons en formation avec mes collègues d’anglais de primaire. A cette occasion, je leur dis que c’est une chance pour eux : pouvoir intégrer l’apprentissage de la langue étrangère à des projets pluridisciplinaires. Pendant toutes ces années où j’ai enseigné l’anglais dans « les petites classes », je n’ai jamais eu ce privilège par manque de temps et … c’est un de mes plus grands regrets !

Un excellent point de départ est le conte. Il permet de monter des séquences entières en y intégrant les autres matières : mathématiques, science, histoire, géographie, arts visuels, musique, théâtre.

L’ouvrage de Gail Ellis et Jean Brewster « Tell it again ! Enseigner par le storytelling » (Ed. Pearson Longman) présente une progression annuelle basée sur onze albums différents et donne les liens interdisciplinaires possibles. En juin 2008, j’ai suivi un stage pour enseignants d’anglais en primaire au British Council à Paris et fait la connaissance de Carol Read et Gail Ellis à cette occasion. Leur approche de l’apprentissage de l’anglais grâce à la littérature de jeunesse m’a conquise.

Depuis, je pense avoir convaincu bon nombre de collègues de primaire de monter leur progression annuelle à partir d’albums dès le cycle 2. Cette approche est particulièrement utile pour tous mes collègues qui enseignent à des classes à double niveau – voire plus – car ils peuvent partir de la lecture d’un même conte et proposer des fiches de travail différenciées selon les différents niveaux de langue de leur groupe classe.

Dans l’article « Le document authentique » dans la rubrique thématique Divers, j’explique que c’est l‘exploitation que vous faites du conte qui détermine le niveau de langue visé. En effet, votre exploitation du conte n’a pas besoin d’être exhaustive pour être efficace et tout à fait convaincante sur le plan didactique.

Habituons nos jeunes élèves à ne pas TOUT comprendre pour dédramatiser l’apprentissage de la langue étrangère dès son introduction à l’école !

En 2009, la création de la 4ème section européenne dans mon établissement m’a donné la chance de mettre en pratique la formation suivie au British Council en montant un projet pluridisciplinaire autour des contes aborigènes d’Australie (article : « Le Temps du Rêve »). Je pense que ce même projet peut trouver sa place dans le cadre des Itinéraires de Découvertes (IDD) en 5ème comme je l’ai déjà souligné à la page Questions-réponses.

Je vous propose ci-dessous une petite sélection de contes aborigènes du Temps du Rêve (The Dreamtime) aux niveaux A1 et A2 destinés à des élèves de primaire et de collège. Je vous renvoie à la série d’articles que j’ai rédigés pour le Site d’Anglais de l’Académie de Grenoble « The Land Down Under seen through the eyes of Bunna, a native Australian« (rubrique : the opinion columnist) où j’y décline plusieurs idées de projets pluridisciplinaires : anglais/art, anglais/histoire – géographie, anglais/français, anglais/théâtre autour de l’Australie, des mythes et de l’art aborigènes.

 

Niveau A1 :


  • Diary of a Wombat de Jackie French, Ed. HarperCollins
  • Tiddalik the frog de Anne Faundez, Ed. Qed publishing
  • Sun Mother Wakes the World, an Australian creation story, de Diane Wolkstein, Ed. HarperCollins
  • Wombat Goes Walkabout de Michael Morpugo, Ed. HarperCollins
  • Rainbow Bird, an Aboriginal folk tale from Northern Australia de Eric Maddern, Ed.Frances Lincoln

 

Niveau A2 :

 

 

 

 

 

 

  • The Rainbow Serpent de Dick Roughsey, Ed. HarperCollins
  • Stories from the Billabong de James Vance Marshall, Ed. Frances Lincoln
  • Aboriginal Tales, Classic Children’s stories read and performed de Stan Pretty, Ed. Ivory Shell (enregistrements audio)

 

Ces projets pluridisciplinaires donnent SENS et VIE à l’apprentissage de la langue étrangère en permettant l’éveil de nos élèves à une autre culture, une autre perception du monde que la leur. Dans cette aventure, ils apprennent à ouvrir grands leurs yeux et leurs oreilles et à ne pas avoir peur de l’inconnu. Nous sommes là pour guider leurs premiers pas « en terre inconnue » avec tout l’enthousiasme et l’énergie créative que nous mettons dans des projets ambitieux qui nous motivent à surmonter notre propre appréhension !

Et vous, quel(s) projet(s) pluridisciplinaire(s) avez-vous monté(s) ? Êtes-vous prêts à partager vos expériences pédagogiques avec nous ?

 

Prochain article : les clés de ma motivation

Fermé aux commentaires