Réintégrer un élève dans la classe

Absence prolongée, renvoi de cours, punition individuelle, retenue, ou simple remarque désobligeante à son égard, l’élève peut, à certains moments, se sentir mis à l’écart dans la classe, isolé, rejeté.

Il a besoin de notre aide pour retrouver la place qui lui revient au sein du groupe, ni plus ni moins.

Sans cet effort de réintégration de notre part, il peut « s’enliser » dans cette position inconfortable et, en réaction, cumuler les interventions déplacées, voire les provocations. De fait, l’agressivité d’un élève, en classe ou sur la cour de récréation, peut tout simplement exprimer ce sentiment profond et douloureux d’avoir « perdu » sa place au sein du groupe.

Comment réagir à son appel de détresse?

Nous avons tous nos petites astuces pour réintégrer un élève dans le groupe : un regard bienveillant, un mot glissé entre deux portes, un accueil personnalisé, un sourire complice, un geste de complaisance, un petit service demandé en retour ou un compliment ciblé.

Mais, nous pouvons aussi inciter l’élève à retrouver lui-même sa place dans le groupe.

Je me souviens de Pierre -j’ai modifié son prénom-, élève de sixième, à qui j’avais proposé de s’adresser lui-même directement à ses camarades de classe. En début d’heure, hésitant et tremblant d’appréhension, il est monté sur l’estrade et a bredouillé quelques mots pour dire combien il souffrait, suite à plusieurs bagarres dans les rangs, d’être devenu l’ennemi n°1 de la classe. La sincérité de ses propos a visiblement touché ses camarades et un silence lourd de sens s’est imposé après son intervention. Je l’ai brisé quelques secondes plus tard pour féliciter Pierre d’avoir eu le courage de faire ce premier pas et initié cette difficile démarche d’excuse et de réconciliation. Spontanément, une explosion d’applaudissements a retenti dans la classe. Dans le regard de Pierre, j’ai cru lire la promesse qu’il ferait tout pour ne pas trahir cette confiance retrouvée. Promesse qu’il a effectivement tenue jusqu’à la fin de l’année!

Et vous, comment réintégrez-vous un élève dans la classe?

 

Prochain article : sketches filmés – acte 1

Fermé aux commentaires