Mes critères d’évaluation de l’écrit

Au fil des années, j’ai développé des grilles d’évaluation au lycée, de la seconde à la terminale, pour préparer mes élèves aux exigences du BAC. Elles sont adaptées aux différents sujets proposés : dialogue, lettre formelle ou informelle, texte argumentatif, texte narratif.

Ces grilles d’évaluation de l’écrit s’adaptent aux spécificités de chaque type de sujet tout en répondant à des exigences communes. De ce fait, mes critères rendent compte à la fois des acquis linguistiques ET méthodologiques.

Pour les sujets qui s’appuient sur un texte de départ et en constituent une suite logique – lettre, dialogue, récit – voici les 5 critères que je retiens :

  • Présentation
  • Cohérence avec le texte
  • Grammaire
  • Lexique
  • Note globale

Pour le sujet argumentatif :

  • Présentation
  • Arguments et exemples
  • Grammaire
  • Lexique
  • Note globale

Il s’agit d’un modèle de raisonnement que s’approprie l’élève au fur et à mesure des sujets d’entraînement et qui le met en confiance dans les conditions stressantes de l’examen.

Voici quelques exemples :

Présentation : quelles sont les exigences de présentation de ce sujet ?

Pour un dialogue : introduction des personnages et de la situation, dialogue entre différents personnages, conclusion naturelle – par exemple, un des personnages quitte les lieux-, utilisation de guillemets, identification claire des locuteurs, indications scéniques – déplacements et réactions des personnages -.

Pour un sujet argumentatif : introduction avec problématique -ne pas se contenter de recopier la question posée -,  développement en deux parties (pour/contre), conclusion – qui répond à la question posée – , paragraphes bien définis, utilisation de mots de liaison pour structurer l’ensemble.

Cohérence avec le texte : ai-je bien exploité le texte de départ ? Suis-je resté fidèle au texte ?

Pour un dialogue : respect des personnages, de la situation de départ, du registre de langue, du temps de la narration, de l’évolution de la situation – selon le sujet imposé -.

Grammaire : de quels outils grammaticaux ai-je besoin pour traiter ce type de sujet ?

Pour un dialogue : les temps du présent et du passé, styles direct et indirect, adverbes pour préciser le ton des interventions – formation des mots – .

Lexique : de quels outils lexicaux ai-je besoin pour traiter ce sujet ?

Utilisation d’un lexique spécifique – imposé par le sujet – et varié.

Note globale : ai-je bien répondu à l’ensemble des exigences imposées par ce type de sujet ?

Respect des consignes, présentation adéquate, effort lexical, effort grammatical, cohérence de l’ensemble.

 

Chaque critère est noté sur cinq, l’ensemble sur 25 (5 critères x 5 points) et donne une note finale sur 20. Notez que les items pour chaque critère sont spécifiés sur la grille comme indiqués ci-dessus.Personnellement, j’élabore les grilles en anglais mais l’utilisation du français pour la méthodologie est sans doute plus appropriée. Je conseillerais donc aux professeurs débutants d’élaborer les grilles en français sur les trois niveaux de lycée.

 

1 commentaire sur Mes critères d’évaluation de l’écrit

  • Muriel

    Je travaille de la même manière, en évitant le rouge : vive le rose, l’orange, le violet…etc ! Pour les plus « jeunes », en collège, les gommettes font fureur : vert quand la copie est bonne et meilleure que la précédente, orange lorsque je note un relâchement (toujours par rapport au travail habituel de l’élève) et rouge lorsque franchement, je ne suis pas satisfaite du travail et que l’élève a « saboté » sa copie.

    Ils sont très sensibles, surtout au collège, à ce regard que nous portons sur eux et leurs accomplissements et souvent, la gommette orange ou rouge booste l’élève qui compte bien voir une toute autre couleur en haut de sa copie lors du prochain contrôle ! :-)